bandeau 3

La fille mal gardée (ballet)

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1Note 0.00 (0 Votes)
La fille mal gardée (ballet)
Date : 2018-12-13
Date de fin : 2018-12-13
Heure : 00:00 à 00:00
Manifestations : spectacles, concerts et autres

Attention, date limite d'inscription !

 

Les inscriptions ballet La Fille mal gardée, qui se déroulera le jeudi 13 décembre 2018 seront closes le 20 août 2018. Si vous êtes intéressé(e), renvoyez le bulletin d'incription ci dessous : 

icone pdf

 

Coproduction Opéra national de Bordeaux et Opéra National de Paris   icone information 1 (lien vers le site)

 

Ballet de Jean Dauberval créé sous le nom de Ballet de paille le 1er juillet 1789 au Grand-Théâtre de Bordeaux.
Chorégraphie de F. Ashton en 2 actes, créée le 28 janvier 1960, au Royal Ballet de Londres.

Chorégraphie et mise en scène, Frederick Ashton, d’après Jean Dauberval
Musique, Louis-Joseph-Ferdinand Hérold

 

130 ans après, La Fille mal gardée, monument du répertoire et plus ancien ballet du patrimoine classique, retrouve les lieux de sa création dans son habit musical d'origine. C'est à l'Opéra de Bordeaux en effet qu'en 1789, Dauberval créa ce « ballet-pantomime champêtre ».
Originellement dansé sur un pot-pourri d'airs populaires, l'œuvre se dota d'une véritable partition musicale, signée Ferdinand Hérold, lors de sa reprise à Paris en 1828 ; la chorégraphie comme son accompagnement musical connurent par la suite d'innombrables révisions, ajouts et réécritures.
De retour à Bordeaux dans l'accompagnement musical d'Hérold, cette Fille mal gardée est présentée dans la chorégraphie que Frederick Ashton en livra en 1960. Cette version de référence, fruit d'une étude attentive des sources, mais aussi de l'apport de Marius Petipa, envoûte par la place et le traitement naturel dévolus à la pantomime, son humour très british et ses tableaux bucoliques, parcourus de folklore et de music-hall.